et aussi

Blog

portrait lbespace.be _ blog / stories / pictures / blah blah blah / and more...

Rubriques

Questions ? _

J'aime _

Archives _

Photos _

Articles _

Web-documentaire _

On va au cinéma ? _

Notre voyage en Amérique du sud _

Argentina _ Chile _ Peru _ Ecuador _ Bolivia

Recherche

Je les suis!

lbespace

Cap Gris Nez, Cap Blanc Nez. De jolis paysages bien différents de nos côtes belges…

_ _ _ _ _ _

france paysage lbespace côte d'opale | Comments

date 4 juillet 2014

A matter of national insecurity: Why U.S. absolutely cannot lose to Belgium

Getting eliminated from the World Cup by a country known for waffles and windmills would be embarrassing for all Americans.

_ _ _ _ _ _

football world cup 2014 Belgium u.s. | Comments

date 29 juin 2014

_ _ _ _ _ _

sea mer light lbespace | Comments

date 5 juin 2014

Deux Jours, Une Nuit

Le dernier film des frères Dardenne fait beaucoup parler de lui sur la Croisette à Canne, où il était présenté ce mardi. Il était également présenté ce soir, dans le cadre du Caméo Nomade, à la Maison de la Culture de la Province de Namur.

Encore une fois, on ne peut pas hésiter, c’est bien un film des Dardenne. Il reprend toutes les particularités qui font leur cinéma: la misère sociale, la région liégeoise, des acteurs belges et le mal-être d’une société qui rejette les plus démunis. 

Le film nous plonge dans une courte tranche de vie de Sandra (Marion Cotillard), qui vient d’être licenciée et qui, aidée par son mari (Fabrizio Rongione), a deux jours pour convaincre ses collègues de revoter en sa faveur afin qu’elle garde son emploi.

image

Le sujet du film, atroce et tellement actuel, est vraiment bien traité et la répétition qu’il cause ne dérange absolument pas le spectateur qui est prit dans un suspens qui tient jusqu’aux dernières minutes du film.

Le tout est bien tenu par une belle brochette d’acteurs, bien dans leurs rôles et justes, la plupart du temps. On oubliera les égarements de Marion Cotillard qui tente de sonner un peu belge car en fin de compte cela ne s’entend pas beaucoup. 

De là à dire qu’il s’agit du meilleur film des frères Dardenne comme on l’entend beaucoup ces derniers jours, il y a un pas que je ne voudrais pas franchir. Le film est beau, poignant et juste, mais leur premier film “La Promesse" nous déchirait et nous interpellait davantage. N’avait-il pas également fait une belle carrière dans les festivals?

High Res.

Orage on Flickr.

_ _ _ _ _ _

storm lightning rain | Comments

date 21 mai 2014

Je n'arrivais pas à lui donner un âge - Making-of

Par Fred DUFOUR

Camille Lepage

Camille Lepage en reportage à Damara, à 70 km au nord de Bangui, le 21 février 2014 (AFP / Fred Dufour)

PARIS, 14 mai 2014 – J’ai pris cette photo de Camille Lepage en février dernier à Damara, à 70 kilomètres au nord de Bangui. C’était une dure journée. Nous étions partis à la recherche des anti-balaka, la milice principalement composée de chrétiens qui s’était violemment affrontée avec des soldats tchadiens quelques jours plus tôt à cet endroit. Sur la route, nous avons franchi une multitude de checkpoints dans une atmosphère très tendue. Les miliciens, armés de grenades, de kalachnikovs et de lance-roquettes, étaient hostiles à notre présence. C’était, peut-être, le même genre de situation que celle qui, trois mois plus tard, allait être fatale à Camille…

1 2 3 4 5 Page suivante